Centre de données et services in situ de la Station Biologique de Roscoff

Oops, an error occurred! Code: 202302050753092cc4dea0

La Station Biologique de Roscoff (SBR) est un centre de recherche et d’enseignement supérieur en biologie et écologie marines. Elle est sous la double tutelle du CNRS et de Sorbonne Université (UPMC jusqu’en 2017).

Les équipes de recherche de la Station Biologique de Roscoff s’intéressent principalement à la biologie fondamentale et à l’étude de la biodiversité et des écosystèmes marins à différents niveaux d'intégration, du gène à l'écosystème. Ces recherches ont pour but de mieux comprendre l’évolution de la vie, ainsi que le fonctionnement des écosystèmes et l’adaptation des organismes marins face au changement global. Elles font appel aux méthodes les plus modernes de la biologie moléculaire et cellulaire, en particulier la génomique et ses corollaires, ainsi qu’aux interfaces avec les sciences de l’environnement, la chimie et les mathématiques.

La Station Biologique de Roscoff s’inscrit également dans une longue tradition de mission d’observation. Cette mission d’observation puise son origine à la création même de la Station avec le recensement des espèces marines animales et végétales de la région de Roscoff. Ces recensements aboutiront notamment à la publication des inventaires de la flore et de la faune, puis aux premières descriptions et cartographies des habitats marins. Les observations issues d’un plan d’échantillonnage à long terme, régulier et standardisé, en baie de Morlaix ont débuté dès les années 50 et se sont progressivement renforcées. Elles ont désormais pour objet l’acquisition des données nécessaires à la description et à l’analyse des interactions complexes entre processus physiques, chimiques et biologiques, régulant les cycles biogéochimiques, le fonctionnement des écosystèmes et la dynamique de la biodiversité en zone côtière en Manche occidentale.

La SBR est un acteur majeur de l’observation intervenant dans la production, la bancarisation et/ou la mise en accès de données issues de plusieurs réseaux ou services nationaux d'observation: SNO SOMLIT, SNO PHYTOBS, SNO COAST-HF, REBENT… 

Cela correspond à un effort cumulé de 1 400 jours par an, soit 7 équivalents temps plein à l’UMR 7144 et à la FR2424.

Dans le cadre du Pôle Océan ODATIS, le CDS-IS-SBR a la responsabilité de la base de données nationale RESOMAR-Pelagos. Cette base de données est le fruit d’un travail collaboratif du Réseau des Stations et Observatoires Marins (RESOMAR) regroupant des données de biodiversité de l’écosystème pélagique côtier (dont des séries temporelles). L’objectif majeur d’une telle base est d’exploiter l’information biologique acquise, pour répondre à des questions scientifiques (par exemple : l’étude des facteurs qui contrôlent la distribution et l’abondance des organismes pélagiques à différentes échelles spatiales et temporelles).