Détails de l'évènement

Colloque merIGéo

Le colloque se tiendra sous forme de webconférence du 24 au 26 novembre 2020.

Ce colloque national dédié à la géomatique appliquée aux océans, est prévu du 24 au 26 novembre, via Webconférence. Organisé par l’Office Français de la Biodiversité (OFB, connu sous l'Agence française pour biodiversité avant 2020), l'IFREMER et le Shom tous les deux ans, merIGéo a pour objectif de rassembler les professionnels de la géomatique autour d’une problématique commune : l’étude et la gestion de la mer et l’océan.

Plusieurs thèmes sont abordés autour de différentes sessions: 

  • SESSION 1 - Initiatives nationales pour le partage des connaissances sur le milieu marin
  • SESSION 2 - Risques naturels et érosion côtière
  • SESSION 3 - Analyse et cartographie des habitats - Des géotraitements à l’intelligence artificielle - Analyse de données satellites
  • SESSION 4 - Partage des connaissances 
  • SESSION 5 - Outils d’aide à la décision

Le programme complet est à découvrir en suivant ce lien.

Le pôle Océan ODATIS et l'IR Data Terra présentent le sujet suivant, dans la session 1 dont le résumé est décrit ci-dessous et la présentation téléchargeable sur ce pdf.

Data Terra et le Pôle Odatis - Une Infrastructure de Recherche pour les données marines

Data Terra est une Infrastructure de Recherche (IR), inscrite à la feuille de route du Ministère de la Recherche, et visant à gérer les données françaises relatives à l’observation de la terre. Dans ce cadre, les données produites par les infrastructures et les systèmes d’observations labellisés mettant en œuvre satellites et observatoires terrestres, dans les quatre domaines Atmosphère, Océan, Surfaces Continentales et Océan sont pris en charge par 4 pôles de données AERIS, FORM@TER, ODATIS, THEIA. L’infrastructure Data Terra travaille également de concert avec le Pôle National des Données de Biodiversité (PNDB) en charge des données de la biosphère.

Le pôle Océan ODATIS réunit 5 organismes : CNES, CNRS, IFREMER, Shom, IRD ainsi que le réseau des Universités Marines en métropôle et outre-mer. 
L’OFB rejoindra également prochainement ce réseau. ODATIS a donc la charge des observations marines et des données élaborées associées, du littoral au large, et de la surface au fond de l’océan, en physique, chimie et biologie. Les interfaces avec les autres domaines sont nombreuses : terre/mer sur le littoral, océan/atmosphère, océan / sous-sol océanique et les moyens d’observations souvent mis en commun.

Les données gérées étant par nature géoréférencées, les dispositions et protocoles relatives à ce type s’appliquent : directive Inspire, métadonnées de la famille ISO 19115, protocoles d’interopérabilité OGC, … Ainsi, le catalogue du Pôle ODATIS utilise les services et l’interface logicielle du serveur Sextant.

De plus, l’infrastructure Data Terra et le Pôle ODATIS se sont également attachés à définir des bonnes pratiques afin d’harmoniser les données et services proposés aux utilisateurs, et d’améliorer l’interopérabilité sémantique entre sources de données diversifiées (vocabulaires communs, formats, identificateurs permanents …), en application des principes FAIR (données trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables).

colloque Mérigéo 2020