Actualités à la Une

La ventilation des eaux en Méditerranée

Dans le cadre du chantier MISTRALS, les projets DEWEX et PERLE ont permis de mieux comprendre et quantifier le phénomène de ventilation en oxygène des eaux intermédiaires et profondes en Méditerranée.

Le site de l’INSU vient de publier une actualité « La Méditerranée à bout de souffle », qui synthétise les résultats des observations des projets DEWEX (DEnse Water EXperiment, 2012-2013) en Méditerranée occidentale et du projet PERLE en Méditerranée orientale (2018-2021) du chantier MISTRALS. Ces résultats ont notamment permis de mieux comprendre et quantifier le phénomène de ventilation en oxygène des eaux intermédiaires et profondes dans cette mer fermée.

La convection profonde du Golfe du Lion joue un rôle essentiel dans la circulation générale et les cycles biogéochimiques de la mer Méditerranée. Cette convection est le moteur de la ventilation sous la forme d’un transfert massif d’oxygène de la surface vers les eaux intermédiaires et profondes.

Les données in situ collectées pour ces projets DEWEX et PERLE sont gérées par plusieurs centres de données et services du pôle Océan ODATIS : CDS-IS-SISMER, CDS-IS-Coriolis, CDS-IS-IMEV et le CDS-IS-OMP.

 

Plus d'information

  • sur le site ODATIS :
  • références bibliographiques
    • Ulses C. et al. (2021) Oxygen budget of the north-western Mediterranean deep-convection region. Biogeosciences, 18, 937–960, 2021, DOI:10.5194/bg-18-937-2021 (pdf)

    • D'Ortenzio F. et al. (2021) BGC‐Argo floats observe nitrate injection and spring phytoplankton increase in the surface layer of Levantine Sea (Eastern Mediterranean), Geophysical Research Letters, DOI:10.1029/2020GL091649

    • Coppola L. et al. (2017) Observation of oxygen ventilation into deep waters through targeted deployment of multiple Argo-O 2 floats in the north-western Mediterranean Sea in 2013, Journal of Geophysical Research: Oceans 122(8), DOI:10.1002/2016JC012594 (pdf)