Actualités à la Une

Les données des camps de glace Green Edge

Les données issues de deux campagnes de mesures in situ de l’initiative Green Edge dans l'océan Arctique viennent d’être publiées.

Green Edge "Arctic marine ecosystem under phytoplankton spring bloom (PSB) conditions", est un projet de recherche financé par des programmes et organismes français et canadiens (ANR, CNES, IPEV, Chantier Arctique Français, …) et impliquant de nombreux laboratoires (notamment IMEV, SBR, LOCEAN, MIO, voir la liste complète sur la page du site Green Edge…). 
Cette initiative vise à étudier les processus contrôlant la productivité primaire et le devenir de la matière organique produite pendant la floraison printanière du phytoplancton (PSBarctique et pour déterminer son rôle dans l'écosystème. Ce bloom printanier du phytoplancton représente plus de 50 % de la production primaire annuelle dans l'océan Arctique et est associé à un important transfert d'énergie vers les niveaux trophiques supérieurs et à l'exportation de carbone vers le fond. À son tour, la culture, la santé et le renforcement des capacités économiques des habitants du Nord sont étroitement associés aux ressources marines dépendant de ces efflorescences.
Plus largement, Green Edge contribue donc à la compréhension des changements environnementaux par l'étude des grands cycles biogéochimiques et des réseaux alimentaires marins en Arctique, en lien avec les populations humaines locales. 

 

Au cours des deux camps de glace de 2015 et 2016, sur la banquise côtière dans la baie de Baffin, plus de 120 variables physiques, chimiques et biologiques ont été mesurées sous la glace de mer depuis la surface jusqu’au fond (à 360 m de profondeur) afin de mieux comprendre les facteurs qui déterminent la PSB. Des variables clés, telles que la température, la salinité, le rayonnement, les concentrations de nutriments, la concentration de chlorophylle-a, l'abondance et la taxonomie des bactéries, du phytoplancton et du zooplancton, ainsi que les stocks et les flux de carbone ont été régulièrement mesurées.

Les informations détaillées de toutes les métadonnées se retrouvent dans la base de données LEFE-CYBER, hébergée par le CDS-IS-IMEV, à partir du catalogue ODATIS. Référencées au travers de ces métadonnées et d’un DOI, interopérables, partageables sous licence CC-BY, toutes ces données verront leur réutilisation facilitée pour de futures études de l’océan Arctique.
La publication présente ensuite un sous-ensemble de ces variables ainsi que les méthodes utilisées pour les collecter et les mesurer. Pour chacune de ces variables, des séries chronologiques ou des profils verticaux sont utilisés pour décrire les données. L'article donne également les liens vers les codes utilisés pour le traitement des données.
 

Plus d'information

Accès aux données du catalogue ODATIS

Infographie Green Edge montrant les méthodes de collecte des mesures in situ