Actualités à la Une

Marégraphes et altimètres mesurent l'Acqua Alta à Venise

Un important épisode d'Acqua Alta a touché Venise en novembre 2019, sous l'action de plusieurs facteurs météorologiques et climatiques, en particulier des conditions dépressionnaires, du vent du sud et une marée lunaire importante. 

D'après les mesures in situ du marégraphe de Punta della Salute, les rues de la Cité des Doges ont été inondées sous 1,87 m d'eau. Situé en un point fixe, en face de la Place St Marc, ce marégraphe mesure en continue le rythme des hautes eaux et basses eaux de la mer Adriatique.

Ces fortes élévations du niveau de la mer ont également été mesurées au passage de plusieurs satellites altimétriques. Le 13 novembre, trois satellites (Copernicus Sentinel-3A, Sentinel-3B et Jason-3) ont traversé la mer Adriatique, mesurant le niveau de la mer à différents endroits et à différents moments du pic maximal.

 

 

Anomalie de hauteur de mer (SLA, Sea Level Anomaly) par rapport à l'ellipsoïde mesurée le long de la trace des satellites altimétriques, le 13 novembre 2019 (les heures de passage du satellite sont indiquées entre parenthèses). La hauteur de mer représentée est la hauteur totale (non corrigée des effets de marées océaniques et de l'effet atmosphérique). Unités: hauteur en m, temps en UTC. Crédits European Copernicus Marine Service pour les données / AVISO+ pour les images.

Plus d'information

Accès aux données du catalogue ODATIS