Actualités à la Une

Le taux d’oxygène dans les océans diminue

Le programme mondial de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) vient de publier un rapport sur la désoxygénation des océans, présentant les causes, les impacts et les tendances futures, de cette variable essentielle de la vie sur Terre. Le taux global d’oxygène dans l’océan global a ainsi diminué de 1 % à 2 % entre 1960 et 2010 (voir infographie).

Ce rapport "Désoxygénation de l'océan", présenté à la COP25 de Madrid le 7 décembre 2019 rassemble les travaux de 67 scientifiques répartis dans 17 pays.
Véronique Garçon, co-auteur de cette étude et par ailleurs membre du Consortium d’Expertise Scientifique de l’oxygène dissous du pôle océan ODATIS, s’est exprimé au micro de France Culture sur les causes de cet appauvrissement de l’oxygène dans les zones hauturières et côtières des océans :
« la désoxygénation des océans est due à deux causes principales. D’une part le réchauffement climatique dû à l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre qui augmente la température des océans. Lorsque l’océan se réchauffe, il retient moins d’oxygène alors que la faune qui vit dans les eaux plus chaudes a un besoin plus important en oxygène. Par ailleurs une stratification accrue empêche le brassage des eaux. D’autre part, dans les eaux côtières, la fertilisation excessive des sols générée par des pratiques agricoles utilisant beaucoup d’engrais (nutriments) sur les bassins versants de fleuves débouchant sur estuaires et littoral. Ceci induit des proliférations d’algues. La décomposition de ces algues consomme de l’oxygène, faisant apparaître des zones littorales proches de l’anoxie, avec des concentrations d’oxygène très faibles."
 

Plus d’information

Accès aux données du catalogue ODATIS sur la même thématique