Actualités à la Une

Green Edge : quand le printemps sonne le réveil du zooplancton

Nous avions déjà fait écho à la campagne Green Edge où plus de 120 variables physiques, chimiques et biologiques ont été mesurées en 2015 et 2016 dans la baie de Baffin. Cette campagne vise à étudier les processus contrôlant la productivité primaire et le devenir de la matière organique produite pendant la floraison printanière du phytoplancton (PSB) arctique.

Aujourd'hui, un article publié dans la revue ASLO (Association for the Sciences of Limnology and Oceanography), piloté par Laure Vilgrain (lien) décrit et analyse les résultats statistiques des caractéristiques morphologiques de cohortes de copépodes en relation avec cette période du PSB lors de la fonte de la banquise. Ces copépodes occupent un maillon clé du réseau trophique dans les écosystèmes arctiques et, en raison de leurs migrations verticales, jouent un rôle crucial dans la pompe à carbone océanique.

L'observation in situ des copépodes est issue de 28 000 images de zooplancton provenant d'une caméra haute résolution sous-marine (Underwater Vision Profiler –UVP) déployée sous la banquise sur plus de 150 stations d'échantillonnage. Une analyse automatique de ces images mesure un ensemble de caractéristiques morphologiques et fonctionnelles de ces petits crustacés : taille, opacité pour détecter un contenu intestinal, position des appendices active ou au repos, ...

En croisant ces observations avec les autres mesures de la campagne (concentration de glace de mer, chlorophylle-a, nitrate, température, ...), les auteurs montrent que les caractéristiques morphologiques et fonctionnelles des copépodes sont étroitement liées à la dynamique de la glace de mer:

  • les plus grands copépodes sont associés aux eaux couvertes de glace, tandis que les eaux libres accueillent des individus plus petits : la naissance des jeunes a été stimulée par la fonte de la glace,
  • dans les eaux libres de glace, bien éclairées, avec des concentrations de phytoplancton élevées, les copépodes montrent des appendices déployés, identifiée comme une posture plus active et suggérant une alimentation plus active,
  • les copépodes observés à la lisière de la glace apparaissent plus opaques, probablement en raison d'un contenu intestinal plein ou d'une augmentation de la pigmentation rouge.

Les informations détaillées de toutes les métadonnées se retrouvent dans la base de données LEFE-CYBER, hébergée par le CDS-IS-IMEV, à partir du catalogue ODATIS. Les images et les données relatives à la taxonomie sont gérées dans la base de données ECOTAXA, également rattachée au CDS-IS-IMEV. Référencées au travers de ces métadonnées et d’un DOI, interopérables, partageables sous licence CC-BY, toutes ces données verront leur réutilisation facilitée.

Plus d'information

  • Laure Vilgrain, Frédéric Maps, Marc Picheral, Marcel Babin, Cyril Aubry, Jean‐Olivier Irisson, Sakina‐Dorothée Ayata (2021) : Trait‐based approach using in situ copepod images reveals contrasting ecological patterns across an Arctic ice melt zone, Limnol. Oceanogr. 9999, 2021, 1–13, doi: 10.1002/lno.11672
  • sur le site ODATIS : Green Edge est l'une des thématiques du Chantier Arctique Français CAF, …
  • sur le site web de l'initiative Green Edge

Accès aux données du catalogue ODATIS

banquise lors de la campagne Green Edge, crédit Laure Vilgrain