Hauteurs de mer

Description Description

Les hauteurs de mer correspondent à l’élévation de la surface de la mer par rapport à une surface de référence (ellipsoïde de référence, géoïde). Ces hauteurs de mer peuvent être calculées selon des références temporelles différentes, selon qu’elles intègrent une valeur instantanée (à un instant t) ou une évolution dans le temps (dh/dt) ou une période de référence.

Hauteurs de mer à un instant t

On parle communément de SSH, hauteurs de surface de la mer observées à l’instant t, quand celles-ci sont référencées par rapport à une référence géométrique qu’est l’ellipsoïde de référence. C'est ce qui est directement déduit de la mesure altimétrique : SSH = altitude du satellite (orbite) - distance altimétrique (range).

On distingue aussi la topographie dynamique absolue à un instant t (ADT), soit les hauteurs de mer exprimées par rapport au géoïde à un instant t. 

SSH et ADT sont indépendants de toute période de référence. 

SLA : les anomalies de hauteur de mer à l’instant t, correspondent à une hauteur de mer à laquelle on soustrait une moyenne de hauteurs de mer elle-même calculée sur une période de référence (voir MSS). Elles sont référencées par rapport à l’ellipsoïde de référence. Elles donnent l’image de zones où les hauteurs sont plus hautes (anomalies positives) ou plus basses (anomalies négatives) que la moyenne.

Toutes ces surfaces sont reliées par les équations suivantes (où p désigne une période de référence):

SLAp = SSH – MSSp

ADT = SLAp + MDTp

MSSp = MDTp + Geoid

Hauteurs de mer exprimées sur une période donnée

MDT : la topographie dynamique moyenne est la hauteur moyenne de l’océan par rapport au géoïde. Cette moyenne est calculée sur une période de référence suffisamment longue pour s'affranchir des fluctuations interannuelles. Elle est l’image du relief océanique correspondant à la circulation océanique permanente.

MSS : la surface moyenne océanique correspond à la hauteur moyenne de l'océan par rapport à un ellipsoïde de référence. Cette moyenne est calculée sur une période de référence suffisamment longue pour s'affranchir des fluctuations interannuelles. La MSS est la moyenne de la SSH sur une période de référence donnée.

MSL : Elévation du niveau moyen des mers correspond à une évolution dans le temps des hauteurs de mer. Elle s’exprime donc toujours avec une référence dans le temps. En 2017, cette élévation est de 3.29 mm/an sur l’ensemble des océans. D’après les observations, cette élévation atteint 8 cm depuis 1993. En 2017, les modèles, dans leurs scénarios les plus extrêmes, estiment une augmentation du niveau moyen des mers sur l’ensemble des océans à plus de 2 m en 2100.

Parce qu’il intègre la réponse de plusieurs composantes du système climatique (l’expansion thermique de l’eau du fait de son réchauffement, la fonte des calottes polaires et des glaciers, l’apport des eaux continentales), le niveau des océans est un des indicateurs les plus importants du réchauffement climatique. 

Plus d'information

Dernières actualités

Un nouveau produit du CDS-SAT-Toulouse vient d'être inscrit au catalogue ODATIS: il s'agit d'un produit altimétrique expérimental combiné offrant une...

Trois programmes en un : BIOSWOT (avec les laboratoires du LOCEAN et du MIO, financé par le CNES), PROTEVS-SWOT (SHOM, financé par la DGA) et...

Une étude publiée dans Nature Climate Change fin février 2018, montre que les contributions des vagues aux variations interannuelles à...

Mesures satellites et in-situ

Depuis 1992 et le lancement de Topex/Poséidon, les satellites radars altimétriques permettent de faire des mesures précises des hauteurs de mer. Ces altimètres dits « conventionnels » mesurent au nadir de leur trace, c'est-à-dire sur une surface restreinte le long de la trace du satellite, ce qui limite l'échantillonnage spatial. Combiner un ensemble de données d’une constellation de satellites présents en orbite en même temps, permet d’optimiser cet échantillonnage spatial pour atteindre une description à méso-échelle de la circulation océanique.

D’autres types de satellites altimétriques, avec des modes SAR ou interférométrique, sont capables de réaliser des mesures à la fois à haute résolution pour accéder à des échelles spatiales plus petites et sur une grande zone. Le lancement du satellite SWOT, à partir de 2021, fait partie de cette génération d’altimètre interféromètre capable de décrire la circulation océanique sub-mésoéchelle, jusqu'à des résolutions spatiales de 15 km. 

D’autres techniques de mesures de télédétection ou in-situ, peuvent compléter ou même corriger les mesures issues des radars altimètres : des mesures satelllite ou de modèles météorologiques permettent de quantifier le contenu en eau dans l’atmosphère pour corriger le retard subi par l’onde radar, des mesures de satellite gravimétriques permettent de calculer les effets de masse et de corriger les effets du rebond post-glaciaire pour le calcul du niveau moyen des mers. Des profils in-situ de température et salinité permettent de calculer l’effet stérique, soit l’élévation de niveau due aux variations de la température et de la salinité (des eaux chaudes et ou plus salées se dilatent).

Les réseaux marégraphiques sont aussi une source d’observation précieuse pour la mesure de l’élévation du niveau moyen des mers (plus d'information sur la page des Marées océaniques du site ODATIS).

Plus d'information

Publications scientifiques

  • Ablain M., Larnicol G., Faugere Y., Cazenave A., Meyssignac B., Picot N., Benveniste J., 2012, Error Characterization of Altimetry Measurements at Climate Scales, in Proceedings of the “20 Years of Progress in Radar Altimetry” Symposium, Venice, Italy, 24-29 September 2012, Benveniste, J. and Morrow, R., Eds., ESA Special Publication SP-710, 2012. DOI:10.5270/esa.sp-710.altimetry2012
  • Ablain, M. 2013. Validation Report: WP2500 Regional SSH Bias Corrections between Altimetry Missions. (document)
  • M. Ablain, A. Cazenave, G. Larnicol, M. Balmaseda, P. Cipollini, Y. Faugère, M. J. Fernandes, O. Henry, J. A. Johannessen, P. Knudsen, O. Andersen, J. Legeais, B. Meyssignac, N. Picot, M. Roca, S. Rudenko, M. G. Scharffenberg, D. Stammer, G. Timms, and J. Benveniste, Improved sea level record over the satellite altimetry era (1993–2010) from the Climate Change Initiative project, Ocean Sci., 11, 67-82, doi:10.5194/os-11-67-2015, 2015
  • Arbic B. K, R. B. Scott, D. B. Chelton, J. G. Richman and J. F. Shriver: Effects on stencil width on surface ocean geostrophic velocity and vorticity estimation from gridded satellite altimeter data, J. Geophys. Res., vol 117, C03029, doi:10.1029/2011JC007367, 2012.
  • Boy F., J. D. Desjonquères, N. Picot, T. Moreau and M. Raynal, 2017, "CryoSat-2 SAR-Mode Over Oceans: Processing Methods, Global Assessment, and Benefits," in IEEE Transactions on Geoscience and Remote Sensing, vol. 55, no. 1, pp. 148-158, Jan. 2017.doi: 10.1109/TGRS.2016.2601958
  • Capet A., E. Mason, V. Ross, C. Troupin, Y. Faugere, M.-I. Pujol, A. Pascual: Implications of a Refined Description of Mesoscale Activity in the Eastern Boundary Upwelling Systems, Geophys. Res. Lett., 41, doi:10.1002/2014GL061770, 2014.
  • Carrère, L., and F. Lyard, Modeling the barotropic response of the global ocean to atmospheric wind and pressure forcing - comparisons with observations,Geophys. Res. Lett.,30, 1275, doi:10.1029/2002GL016473, 2003
  • Carrère, L, F. Lyard, M. Cancet, A. Guillot, N. Picot, 2015: FES2014: a new tidal model on the global ocean with enhanced accuracy in shallow seas and in the Arctic region, OSTST2015 (pdf)
  • Cartwright, D. E., R. J. Tayler: New computations of the tide-generating potential, Geophys. J. R. Astr. Soc., 23, 45-74, 1971
  • Cartwright, D. E., A. C. Edden: Corrected tables of tidal harmonics, Geophys. J. R. Astr. Soc., 33, 253- 264, 1973
  • Chelton, D. B., Schlax, M. G., Samelson, R. M.: Global observationsof nonlinear mesoscale eddies, Prog. Oceanogr., 91, 167–216, doi:10.1016/j.pocean.2011.01.002, 2011.
  • Chelton D., G. Dibarboure , M.-I. Pujol, G. Taburet , M. G. Schlax: The Spatial Resolution of AVISO Gridded Sea Surface Height Fields, OSTST Lake Constance, Germany, October, 28-31 2014, 2014, (pdf)
  • Couhert A.; L. Cerri; JF Legeais; M. Ablain; N. Zelensky; B. Haines; F. Lemoine; W. Bertiger; S. Desai; M. Otten; Towards the 1 mm/y Stability of the Radial Orbit Error at Regional Scales. Advances in Space Research, 2014. doi:10.1016/j.asr.2014.06.041
  • Dibarboure G., M-I. Pujol, F. Briol, P.-Y. Le Traon, G. Larnicol, N. Picot, F. Mertz, P. Escudier , M. Ablain, and C. Dufau: Jason-2 in DUACS: first tandem results and impact on processing and products, Mar. Geod., OSTM Jason-2 Calibration/Validation Special Edition – Part 2, (34), 214-241, doi:10.1080/01490419.2011.584826, 2011
  • Dibarboure, G., F. Boy, J.D. Desjonqueres, S. Labroue, Y. Lasne, N. Picot, J.C. Poisson and P.Thibaut: Investigating Short-Wavelength Correlated Errors on Low-Resolution Mode Altimetry, J. Atmospheric Ocean. Technol., 31, 1337–1362. doi:10.1175/JTECH-D-13-00081.1, 2014
  • Ducet N., P.-Y Le Traon., G. Reverdin: Global high-resolution mapping of ocean circulation from TOPEX/Poseidon and ERS-1 and -2, J. Geophys. Res. 105 (C8), 19,477-19,498, 2000
  • Dufau, C., Orstynowicz, M., Dibarboure, G., Morrow, R., and La Traon, P.-Y.: Mesoscale Resolution Capability of altimetry: present & future, J. Geophys. Res, 121, 4910–4927, doi:10.1002/2015JC010904, 2016.
  • Juza, M., Escudier, R., Pascual, A., Pujol, M.-I., Taburet, G., Troupin, C., Mourre, B., and Tintoré, J.: Impacts of reprocessed altimetry on the surface circulation and variability of the Western Alboran Gyre, Adv. Space Res., 58, 277–288, doi:10.1016/j.asr.2016.05.026, 2016.
  • Lagerloef, G.S.E., G.Mitchum, R.Lukas and P.Niiler: Tropical Pacific near-surface currents estimated from altimeter, wind and drifter data,J. Geophys. Res., 104, 23,313-23,32, 1999
  • Legeais J.-F., M. Ablain and S. Thao. Evaluation of wet troposphere path delays from atmospheric reanalyses and radiometers and their impact on the altimeter sea level. Ocean Science, 10, 893-905, 2014. doi: 10.5194/os-10-893-2014. (pdf)
  • Le Traon, P.-Y., and F. Ogor: ERS-1/2 orbit improvement using TOPEX/POSEIDON: The 2 cm challenge. J. Geophys. Res., 103, 8045–8057, 1998.
  • Le Traon P.-Y., F. Nadal, N. Ducet, An Improved Mapping Method of Multisatellite Altimeter Data, ?, J. Atmos. Oceanic Technol. 15, 522-534, 1998
  • LeTraon P.-Y, Y. Faugere, F. Hernamdez, J. Dorandeu, F. Mertz and M. Abalin: Can We Merge GEOSAT Follow-On with TOPEX/Poseidon and ERS-2 for an Improved Description of the Ocean Circulation?, J. Atmos. Oceanic Technol., 20, 889-895, 2003
  • Marcos M., Pascual, A., and Pujol, M.-I.: Improved satellite altimeter mapped sea level anomalies in the Mediterranean Sea: A comparison with tide gauges, Adv. Space Res., 56, 596–604, doi:10.1016/j.asr.2015.04.027, 2015.
  • Mulet, S., Rio, M. H., Greiner, E., Picot, N., and Pascual, A.: New global Mean Dynamic Topography from a GOCE geoid model, altimeter measurements and oceanographic in-situ data, OSTST Boulder USA 2013, (pdf)
  • Mulet, S. Apport de la mission GOCE pour l’analyse de la circulation océanique, Thèse en océanographie physique, 2013. Université Paul Sabatier, Toulouse, France
  • Pascual, A., Faugere, Y., Larnicol, G., and Le Traon, P.-Y.: Improved description of the ocean mesoscale variability by combining four satellite altimeters, Geophys. Res. Lett., 33, L02611, doi:10.1029/2005GL024633, 2006.
  • Pascual A., C Boone, G Larnicol, P-YvLe Traon, 2008, On the Quality of Real-Time Altimeter Gridded Fields: Comparison with In Situ Data, J. Atmosph. and Ocean. Techno., 26, 556–569
  • Prandi, P., B. Meyssignac, M. Ablain and L. Zawadzki. How reliable are regional sea level trends from satellite altimetry? In preparation.
  • Pujol, M.-I., Faugère, Y., Taburet, G., Dupuy, S., Pelloquin, C., Ablain, M., and Picot, N.: DUACS DT2014: the new multi-mission altimeter data set reprocessed over 20 years, Ocean Sci., 12, 1067-1090, doi:10.5194/os-12-1067-2016, 201
  • Ray R.D. and Zaron E.D.: M2 internal tides and their observed wavenumber spectra from satellite altimetry, J. Phys. Oceanogr., 46, doi: 10.1175/JPO-D-15-0065.1, 2015.
  • Rio M.-H , S. Mulet and N. Picot, 2014a. Beyond GOCE for the ocean circulation estimate: Synergetic use of altimetry, gravimetry and in-situ data provides new insight into geostrophic and Ekman currents. GRL.
  • Rio, M.-H., Pascual, A., Poulain, P.-M., Menna, M., Barceló, B., and Tintoré, J. (2014b). Computation of a new mean dynamic topography for the Mediterranean Sea from model outputs, altimeter measurements and oceanographic in situ data. Ocean Sci., 10, 731-744, doi:10.5194/os-10-731-2014.
  • Scharro R., J. Lillibridge, S. Abdalla, D. Vandemark, Early look at SARAL/AltiKa data. Presentation at OSTST 2013. (pdf)
  • Schaeffer P., I. Pujol, Y. Faugere, A. Guillot, N. Picot, The CNES CLS 2015 Global Mean Sea surface. Presentation OSTST 2016, (pdf)
  • SL_cci Comprehensive Error Characterization Report, CLS-DOS-NT-13-100, SLCCI-ErrorReport-030-2-2, Jul. 29,2016, (pdf)
  • Tran N., S. Philipps, J.-C. Poisson, S. Urien, E. Bronner, N. Picot, "Impact of GDR_D standards on SSB corrections", Presentation OSTST2012 in Venice, 2012, (pdf)
  • Wahr, J. W.: Deformation of the Earth induced by polar motion, ,J. Geophys. Res. (Solid Earth), 90, 9363-9368, 1985
  • Zawadzki L. and Ablain M. 2015. Accuracy of the mean sea level continuous record with future altimetric missions: Jason-3 versus Sentinel-3a. Ocean Science, 12, 9–18, 2016, doi:10.5194/os-12-9-2016, pdf