Chlorophylle a

Description

La chlorophylle a est le pigment présent chez tous les végétaux qui permet de capter la lumière nécessaire à la photosynthèse. La photosynthèse est un processus qui permet aux végétaux de transformer le dioxyde de carbone (CO2) en matière organique. En océanographie, la quantité de chlorophylle a nous renseigne sur la quantité de phytoplancton dans l’eau. Les taux de l'eau en chlorophylle sont donnés en µg chla/L.

La chlorophylle a de surface varie entre 0.01 et 15 mg/m3

Alors que les océans fournissent la moitié de l'oxygène aux organismes qui le respirent sur la planète, certaines de ses zones recèlent des quantités...

In-Situ

La méthode principale de détermination de la chlorophylle A in-situ est l'HPLC. Une technique qui permet d’identifier et de quantifier jusqu'à 26 pigments différents sur une large gamme de concentrations allant des eaux ultra-oligotrophes (ou les teneurs en [Chla] en surface peuvent être inférieures à 0.02 mg.m-3) aux eaux les plus riches (ou les concentrations en [Chla] peuvent dépasser les 20 mg.m-3).

La concentration en chlorophylle A peut également être mesurée grâce à un capteur mesurant la fluorescence appelé fluorimètre. Lorsqu’une molécule de chlorophylle a absorbe de la lumière (bleue), elle passe à un état excité. La molécule doit alors se désexciter car l’état excité est instable. Une des voies de désexcitation de la chlorophylle a est l’émission de fluorescence, c'est-à-dire l’émission de lumière rouge. Le fluorimètre envoie donc une lumière bleue dans un échantillon d’eau de mer et mesure l’intensité de la fluorescence (lumière rouge) produite. Finalement, plus il y a de chlorophylle a dans l’eau, plus la mesure de fluorescence est élevée. 

Télédetection

La mesure de la chlorophylle a de surface est effectué par le capteur satellitaire SeaWIFS. Ces images satellitaires fournissent une distribution spatiale de la concentration en chlorophylle a mondiale.